.REMERCIEMENTS.

La grande Famille Bèkuonè à Kpakpara, Diébougou, Dissin, Bobo-Dioulasso, Ouagadougou, Belgique et Suisse, la grande famille Taalo/Kpagnaounin à Kpakpara, Dissin et Pina au Ghana,

Le Colonel Dabiré K. Désiré à la retraite à Gounghin
M. Augustin Somda, à Dapoya
M. Jean Baptiste Bombèhirè Somé à Toudweogo,

Les enfants : Mme Lange née Sommet Honorine, M. Jean Marie N’titiera Sommet, M. Aimé Domebèhimin Sommet, M. Cyr Bènonkroy Sommet, M. Camille Yèbèhore Sommet,

Les petits enfants et arrières petits-enfants à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Belgique et Suisse ;
Les familles alliées, LANGE en Belgique, SOUDRE à Gampéla-Ouagadougou, SANDWIDI à Koupéla-Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, KUSIELE à Zambo Korbè, Ouagadougou,

Très touchées par les nombreuses marques de compassion, de sympathie et de solidarité, expriment leur profonde gratitude à tous ceux et toutes celles qui, de près ou de loin, leur ont apporté leurs soutiens multiformes lors du décès le 27 janvier et de l’enterrement le 2 février 2021 à Diébougou de leur belle-sœur, sœur, mère, belle-mère, grand-mère et arrière-grand-mère,

Madame Somé née Taalo Marie Emilie,
Épouse du regretté Adjudant-chef Major SOME Dombèhifa Raphaël.

Les remerciements vont particulièrement aux membres de la CCB Saint Pierre de Samandin, à la Direction générale de la Police nationale, aux voisins du quartier, à la promotion 1971 de Kologh Naba, à Mgr Kusielé Dabiré Der Raphael, Evêque de Diébougou, à l’Eglise-Famille de Dieu à Diébougou, aux différents pasteurs et chrétiens de l’Association des Eglises Évangéliques de Pentecôte (AEP) au Burkina, aux pasteurs des Régions de Ouagadougou, Diébougou, Bapla et Fafo, aux pasteurs et chrétiens des Eglises Évangéliques Apostoliques à Fribourg en Suisse, aux familles alliées Nadié et Zalvé à Boura, Léo et Ouagadougou, à l’Amicale des Anciens Élèves de l’École Léo-Evangélique, à l’Hôtel Case Sud à Diébougou, au groupe scolaire Notre Dame de l’Annonciation de Colma et de Gaoua, aux membres du groupe Famille Dagara Unie (FDU), aux parents, amis, collègues et connaissances.

Elles s’excusent humblement de ne pouvoir citer tous les noms et forment le vœu que Dieu, le Tout-Puissant, rende à chacun le centuple de ses bienfaits.

Programme des messes demandées pour le repos en Dieu de l’âme de Taalo Marie-Emilie :
Dimanche 28 février à la Cathédrale de Ouagadougou à 11h00 ;
Dimanche 21 mars à la Cathédrale de Ouagadougou à 11h00 ;
Dimanche 11 avril à l’Eglise Saint Jean XXIII à 18h30.


 

Annonce No: BFR022021-202G