Christian Wiyghan Tumi, né le 15 octobre 1930 à Kikaikelaki (Kumbo) au Cameroun et mort le  avril 2021 à Douala, est un cardinal camerounais. Il est successivement évêque de Yagoua (1979-1982), archevêque coadjuteur puis archevêque de Garoua (1982-1991) et archevêque de Douala (1991-2009).

Enfance, formation et débuts

Christian Wiyghan Tumi est né le 15 octobre 1930 à Kikaikelaki (Kumbo) au Cameroun. Après avoir été ordonné prêtre le 17 avril 1966 pour le diocèse de Buéa, Christian Wiyghan Tumi poursuit sa formation en sciences de l’éducation au Nigeria puis à Londres (Grande-Bretagne), en théologie à l’Institut catholique de Lyon (France) où il obtient une licence et en philosophie à l’université de Fribourg (Suisse) où il obtient un doctorat.

Carrière

Prêtre, évêque

De retour au Cameroun, il est nommé recteur du grand séminaire régional de Bambui dans l’archidiocèse de Bamenda.

Nommé évêque de Yagoua au Cameroun le 6 décembre 1979, il est consacré le 6 janvier 1980 par le pape Jean-Paul II en personne. Le 19 novembre 1982, il devient archevêque coadjuteur de Garoua, diocèse dont il devient archevêque le 17 mars 1984. Enfin, il devient archevêque de Douala le 31 août 1991.

Il préside la conférence épiscopale camerounaise entre 1985 et 1991.

Il se retire de sa charge d’archevêque le 17 novembre 2009 à l’âge de 79 ans. Son coadjuteur, Mgr Samuel Kleda lui succède.

Cardinal

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du 28 juin 1988 avec le titre de cardinal-prêtre de Santi Martiri dell’Uganda a Poggio Ameno.

Au sein de la Curie romaine, il est membre de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, de la Congrégation pour l’éducation catholique, de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, du Conseil pontifical « Cor unum » pour la promotion humaine et chrétienne et du Conseil pontifical pour la famille.

Il participe au conclave de 2005 qui voit l’élection de Benoît XVI. Mais en atteignant la limite d’âge le 15 octobre 2010, il ne peut prendre part aux votes du conclave de 2013 qui voit l’élection du pape François.

Il meurt le 3 avril 2021 à Douala.

Source: Wikipedia®